night sky star trails by PaulSchlemmer

Le Ciel est à Nous !

L‚ÄôUltra¬†Capitalisme est pr√™t √† tout, y compris, comme bien souvent, √† vendre ce qui ne lui appartient pas et √† abuser, dans tous les sens du terme, des Ressources Naturelles. Le Vecteur de ‚ÄúValeur‚ÄĚ porteur et structurant du Capitalisme est le suivant : Je peux le faire, donc je le fais !
Cette utilisation déprécie de facto la Ressource Naturelle, pour sans doute, petit à petit la supprimer ou la réduire à peau de chagrin.

A person carrying a lot of cash by Rawpixel

L’augmentation du nombre de Milliardaires est elle significative ou une illusion ? Autrement dit, le n√©o lib√©ralisme quelle efficacit√© ?

En prenant en compte tous les facteurs qui gonflent artificiellement le nombre de Milliardaires sur Terre on s’aper√ßoit que la multiplication de leur nombre, 4,7 est, tr√®s, largement inf√©rieur √† ce que l’on a m√©caniquement avec les 3 √©l√©ments cit√©s au-dessus.
Plus çà va et plus on a des rendements dégressifs de Production de Milliardaires !

ast√©ro√Įdes orbitant sur une plan√®te Bleue @claudioventrella

Les Ast√©ro√Įdes sont aussi des BIENS COMMUNS ! [Au moins les ast√©ro√Įdes contenant des minerais :-) ]

Il est donc logique que, s’agissant de la civilisation humaine sur Terre, elle se projette sur 5 milliards d’ann√©es. Avec un tel chiffre √† atteindre, il est clair que la parcimonie de l’exploitation des ressources naturelles, m√™me √† l’√©chelle du syst√®me solaire, doit √™tre mise en jeu. Il est donc n√©cessaire de se projeter sur une utilisation tr√®s, tr√®s, tr√®s, tr√®s, tr√®s grande de ces ressources.

IT consultant connects a network cable into switch in datacenter by kjekol

Pourquoi les BIENS COOP√ČRACTIFS Num√©riques sont √©tanches √† la (soi-disant) Trag√©die des Communs ?

La trag√©die des Communs est bas√©e principalement sur la notion de Ressources naturelles. Qui dit Ressources Naturelles dit exploitation et dit donc, √† terme, possibilit√© de fin d’exploitation. Or dans le cas d’un Bien COMMUN Naturel, un Commons (mal) exploit√© par une Communaut√©, une surexploitation (Heller et Eisenberg utilisent le terme de “Overuse”) am√®ne √† la disparition du Commons.