Qu’est ce qu’une Civilisation ? Et quels sont les liens entre BIENS COOP√ČRACTIFS et Civilisation ?

– Les BIENS COOP√ČRACTIFS sont bas√©s sur des “croyances” : Importance de l’Humain, de l’acte de cr√©ation, de partage, on r√©colte toujours ce que l’on s√®me, ne fait pas √† autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse, la possibilit√© d’abondance dans le respect de la Nature etc…
– Les BIENS COOP√ČRACTIFS sont un choix de valeurs Humaines concernant la cr√©ation et la r√©partition des Ressources.

Private Property Sign by cookelma

Quelle forme de Propri√©t√© Juridique pour les BIENS COOP√ČRACTIFS ?

Participe √† la Cr√©ation du BIEN COOP√ČRACTIF
Participe √† la Cr√©ation des Ressources produites par le BIEN COOP√ČRACTIF
Participe √† la pr√©servation des capacit√©s de Production du BIEN COOP√ČRACTIF
Utilise ce BIEN COOP√ČRACTIF
Oui, m√™mes les utilisateurs de Biens sont aussi des cr√©ateurs ! Pensons par exemple √† l’utilisation d’une gigantesque imprimante 3D pouvant cr√©er une maison. L’imprimante est un BIEN COOP√ČRACTIF. Mais celui qui l’utilise cr√©er aussi quelque chose, en l‚Äôoccurrence sa maison).

Pourquoi des BIENS COOP√ČRACTIFS √† la place des BIENS COMMUNS?

  1. En utilisant un Nouveau mot nous insistons sur les Nouveaut√©s d’approche, de conception, de r√©alisation et de mise en place qui sont propos√©s par ce concept. Cette d√©finition repose certes sur certaines anciennes bases, mais celles-ci, nous l’esp√©rons , seront d√©pass√©es et sublim√©es pour cr√©er une nouvelle pertinence d’application. Cette volont√© de faire du Nouveau, tout en gardant l’Esprit de l’ancien concept, doit se symboliser par une rupture visible. Cette rupture doit √™tre √©galement imm√©diate. Quoi de mieux que signaler cette √©volution d√®s l’√©criture ? C’est pourquoi le mot COMMONS (qui est tr√®s peu connu en Fran√ßais) ou sa traduction Francophone en Biens COMMUNS ne correspondent plus aux nouvelles vibrations que souhaitent porter les BIENS COOP√ČRACTIFS.
  2. L’ancien mot COMMONS ou Bien COMMUN en Fran√ßais fait irr√©sistiblement penser, par sa racine, au mot et concept de COMMUNISME. Or, en-dehors de l’esprit de partage et de la force du collectif,¬† ce qui est propos√© n’a rien √† voir avec le Communisme √† la L√©nine ou Staline. Pour certaines personnes, cette association sonore connoterait d√®s le d√©part, et irr√©m√©diablement, le concept que l’on souhaite impulser. Elles pourraient ainsi passer √† c√īt√© des nouvelles approches propos√©es et qui pourraient tout √† fait leur convenir. Il faut √©viter de mettre d√®s le d√©part des barri√®res d’entr√©e. √Čviter d’utiliser un mot qui sonne “mal” pour certains est une n√©cessit√©. D’o√Ļ les BIENS COOP√ČRATIFS.
  3. Le mot COOP√ČRACTIF indique √©galement une action. Dans le mot “COMMUN”, on pourrait laisser entendre que tout vient √† chacun sans effort ou action. Dans cette optique, un BIEN COMMUN peut √™tre vu comme un d√Ľ, re√ßu par tous, sans effort, du simple fait d’appartenir √† la Communaut√©. C’est parfois vrai. Mais pas tout le temps. Et pas pour tout. Comme il faut passer de la Civilisation de la consommation √† la Civilisation de la Cr√©ation, le mot COOP√ČRATIF nous rappelle qu’avant de partager, il faut d’abord cr√©er. Et que cette cr√©ation se fait dans l’action. De tous. √Ä chacun son niveau ou son apport. Mais chacun d’une mani√®re ou d’une autre participe, dans la cr√©ation des BIENS COOP√ČRACTIFS. Car dans¬† Coop√©ractif raisonne et r√©sonne le mot actif.
  4. C’est √©galement un bon point d’√©viter les mots qui finissent en ISMES ! Historiquement, tous les concepts d’organisation de soci√©t√© finissant en ISME ont, √† des degr√©s divers, plus ou moins bien mal tourn√©. Ce fut le cas du Royalisme, Socialisme, Capitalisme, Communisme, Fascisme et autres Ismes.
  5. On n’ira pas jusqu’√† dire que le concept et la mise en place de COMMONS furent un √©chec total depuis 2 si√®cles, les travaux des Pionniers ont √©t√© fantastiques et indispensables, mais on ne peut pas dire non plus que cela fut un succ√®s franc et massif. Il est temps de se donner de nouvelles √©nergies et vibrations en changeant de mot embl√©matique et √©tendard des concepts propos√©s.

Philippe AGRIPNIDIS

Co-Cr√©ateur de Biens COOP√ČRACTIFS

Les Biens COOP√ČRACTIFS sont une nouvelle forme d’organisation sociale et √©conomique. ALPHARIS, la Manufacture des Biens Coop√©ractifs, est d√©di√©e √† l’imagination, l’assistance, la conception, la mise en Ňďuvre et la diffusion de cette nouvelle forme d’organisation √©conomique et sociale pour la cr√©ation de produits, services et inventions.


Group of people around the world by StepanPopov

d) Pourquoi avons-nous besoin de BIENS COOP√ČRACTIFS ???

Le Royalisme est mort.
Le Capitalisme pur et dur ne marche pas sur le long terme.
C’est pourquoi nous avons besoin des BIENS COOP√ČRACTIFS d√®s maintenant. Il nous faut mettre en place une Coop√©ration active √† grande √©chelle pour cr√©er les nouveaux Biens COMMUNS, les nouveaux ACTIFS, dans les deux sens du terme, de notre Monde.

Power of cooperation concept by Prostock-studio

C’est quoi les BIENS COOP√ČRACTIFS ?

Mais les BIENS COOP√ČRACTIFS ont maintenant le pouvoir et la puissance de l’√®re Industrielle et du Num√©rique ! C’est un moment clef historique o√Ļ nous pouvons imaginer, cr√©er, d√©velopper, implanter, faire prosp√©rer de nouvelles formes de BIENS COMMUNS sur la Plan√®te.

‚ÄĘ Library ‚ÄĘ

c) Les informations

Par exemple, vous trouverez des informations et connaissances sur :
– Les int√©r√™ts et moyens de mettre en place des services de type UBER ¬© en local (Fin des services incontr√īl√©s et de concurrence d√©loyale. Tous les taxis sont sous le contr√īle des municipalit√©s, des villes et des communes avec une application sp√©cifique pour le client).

Equipe de BIENS COOP√ČRACTIFS

a) l’AGORA des Nouveaux BIENS COMMUNS !

ALPHARIS, l’AGORA des BIENS COOP√ČRACTIFS (Les nouveaux Biens COMMUNS) est d√©di√©e √† :
– √ätre le lieu d’imagination et de conception de BIENS COOP√ČRACTIFS o√Ļ les nouveaux Biens COMMUNS sont invent√©s.
– Promouvoir l’utilisation et le concept des BIENS COOP√ČRACTIFS.
– Expliquer ce que sont les BIENS COOP√ČRACTIFS, leurs m√©thodes, leurs th√©ories et leurs valeurs.
– Expliquer pourquoi nous avons de BIENS COOP√ČRACTIFS, maintenant et partout sur la Plan√®te.
– Expliquer comment mettre en place des BIENS COOP√ČRACTIFS.

Save ocean concept by Prostock-studio

Durabilit√© des Biens COOP√ČRACTIFS

Lorsqu’un Bien COOP√ČRACTIF (Pour rappel nous utilisons sur ce site le mot Coop√©ractif pour designer les nouveaux Biens COMMUNS, les COMMONS, les Biens cr√©es par la coop√©ration active de ses acteurs) est cr√©√©, entretenu, d√©velopp√©, en termes de durabilit√©, deux objectifs doivent √™tre connus et vis√©s : √Čviter la disparation du Bien Coop√©ractif ou des ressources qu’il produit.
Permettre le renouvellement de ce Bien Coopéractif ou de ses Ressources pour le plus grand Nombre possible.