Occasions manquées de la Civilisation

H√©ron d’Alexandrie ou l’Art pour une Civilisation de perdre 1 600 ans de d√©veloppement technologique !

1) Qui √©tait H√©ron d’Alexandrie ?

H√©ron d’Alexandrie

Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas bien H√©ron ou du moins sa vie :-), pr√©sentons-le rapidement. H√©ron est aussi connu sous le nom de H√©ron d’Alexandrie. Il a v√©cu au premier si√®cle de l’√®re occidentale dans la c√©l√®bre ville de l’Antiquit√©, Alexandrie , Il √©tait un ing√©nieur grec (ou du moins hell√©nistique) et est consid√©r√© comme l’un des plus grands exp√©rimentateurs de cette √©poque. M√™me s’il est suppos√© avoir √©t√©, en partie, grandement influenc√© par le travail de Ct√©sibios, il est le p√®re de plusieurs inventions remarquables comme le premier distributeur automatique, un orgue actionn√© par une roue √† vent et bien d’autres. La plupart d’entre elles ont √©t√© perdues et nous connaissons si peu de choses de son incroyable travail.

Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas bien H√©ron ou du moins sa vie :-), pr√©sentons-le rapidement. H√©ron est aussi connu sous le nom de H√©ron d’Alexandrie. Il a v√©cu au premier si√®cle de l’√®re occidentale dans la c√©l√®bre ville de l’Antiquit√©, Alexandrie , Il √©tait un ing√©nieur grec (ou du moins hell√©nistique) et est consid√©r√© comme l’un des plus grands exp√©rimentateurs de cette √©poque. M√™me s’il est suppos√© avoir √©t√©, en partie, grandement influenc√© par le travail de Ct√©sibios, il est le p√®re de plusieurs inventions remarquables comme le premier distributeur automatique, un orgue actionn√© par une roue √† vent et bien d’autres. La plupart d’entre elles ont √©t√© perdues et nous connaissons si peu de choses de son incroyable travail.

Une repr√©sentation allemande imaginaire au 17e si√®cle de Heron d’Alexandrie

2) La merveilleuse invention de la machine à vapeur 1 600 ans avant sa re-création !

Eolipyle de Heron

Eolipyle de Heron

Mais probablement, l’invention la plus √©tonnante d’Heron fut l’Eolipyle, un moteur √† vapeur au premier si√®cle de notre √®re. H√©ro √©tait si renomm√© pour cette cr√©ation que l’Eolipyle √©tait parfois directement appel√© “moteur de H√©ron” ! Il s’agissait d’une machine √† vapeur tr√®s basique, probablement bas√©e sur les travaux ant√©rieurs de Ct√©sibios sur ce sujet. Mais il l’a certainement am√©lior√© et perfectionn√©. L’invention originale n’√©tait probablement capable de produire qu’un vent chaud (voir la description de Vitrivius : “lorsque l’eau commence √† bouillir, un vent violent en sort”). Gr√Ęce aux travaux d’H√©ron (voir l’illustration de son livre “Pneumatica”), le potentiel du moteur √† vapeur avait franchi une nouvelle √©tape.

1 600  √† 1 700 ans plus t√īt

Que le fardier de Joseph CUGNOT ou le premier cylindre à vapeur par Denis PAPIN.

Par ¬© Roby. Avec l’aimable permission du Mus√©e des Arts et M√©tiers, Paris., CC BY-SA 3.0,

Alors, qu’est-ce qui a mal tourn√© ?

Comment a t(on pu louper une telle opportunité de développement.

Ancien papyrus roulé isolé sur fond blanc Par Alexlukin

H√©ron a fait son travail. H√©ron √©tait un h√©ros pour son √©poque. Et il aurait pu √™tre aussi un immense h√©ros pour la civilisation humaine mais malheureusement il ne l’a pas √©t√©. Ce n’√©tait pas sa faute. Il √©tait plac√© dans un contexte, historique et technologique, o√Ļ la transmission du savoir n’√©tait pas possible. Les choses qui ont √©t√© faites sont maintenant faites. N’ayons aucun regret et tirons simplement la conclusion de cette occasion manqu√©e pour notre √©poque.

Cette occasion manqu√©e √©tait due √† l’absence de r√©seau de distribution de la connaissance. C’√©tait le probl√®me d’H√©ron et de ses coll√®gues.

Mais quel est maintenant notre problème de connaissance collective ?
Nous disposons d’un magnifique et puissant r√©seau partag√© de distribution de la connaissance, l’Internet.
Mais quel est l’√©norme probl√®me dont nous ne voyons ou ne r√©alisons m√™me pas l’existence √† notre √©poque moderne ?

Nous ne sommes pas confront√©s au m√™me probl√®me qu’Heron. Nous disposons de ce puissant outil de distribution et de partage des connaissances qu’est Internet. Mais nous devons faire un pas de plus. √Ä l’√©poque d’Heron, il existait un langage commun pour d√©crire le savoir-faire et la connaissance. Ce n’√©tait pas le latin, la langue des dirigeants de l’Empire romain… mais le grec ancien. C’√©tait le support, le moyen de partage des connaissances. A l’√©poque, c’√©tait suffisant. D’une certaine mani√®re, c’√©tait un moyen de standardisation de la connaissance. Et en r√©alit√©, c’√©tait le SEUL moyen possible.

Normalisation des connaissances

Les Math√©matiques nous montrent l’exemple.

Par Basile Morin – Travail de l’auteur, CC BY-SA 4.0,

Nous avons donc vraiment besoin d’une nouvelle normalisation de la connaissance. Nous devons aller plus loin que les simples mots (dans diff√©rentes langues !) pour d√©crire, partager et cr√©er la connaissance. Nous avons besoin de la puissance et des capacit√©s de tous nos nouveaux outils, ordinateurs, √©crans, codes, bases de donn√©es, nuages, ainsi que de notre imagination et de notre volont√©.

Nous sommes probablement comme les √©rudits du temps des h√©ros. Nous n’√©tudions pas un probl√®me, nous ne savons m√™me pas qu’il existe. Nous ne voyons pas les probl√®mes, nous ne voyons pas les opportunit√©s.

En ne disposant pas d’une normalisation, d’une norme, d’un langage de la CONNAISSANCE, combien de si√®cles de d√©veloppement notre civilisation perd-elle en ce moment ?

Mais ayant d√©j√† pris conscience de l’existence m√™me du probl√®me, nous nous mettons sur la voie de sa r√©solution. Travaillons-y ensemble. La premi√®re √©tape consiste √† reconna√ģtre qu’il y a un probl√®me. Et la plupart du temps, la premi√®re √©tape est la plus difficile, avec la derni√®re. En cr√©ant un nouveau langage commun de la connaissance, nous aurons toutes les capacit√©s et les possibilit√©s de cr√©er une nouvelle phase de richesse commune, partag√©e par tous les habitants de la Terre.

Parce que, s’il vous pla√ģt, rappelez-vous que l’√©volution technologique d’une civilisation apporte toujours, m√™me si ce n’est pas pour chaque personne, des am√©liorations des conditions de vie. Avec une civilisation plus √©volu√©e, tout ne sera pas parfait sur Terre. Mais tout sera mieux.


PS1 : Certains diront qu’une connaissance ant√©rieure d’une telle puissance aurait entra√ģn√© des d√©sastres militaires avec le d√©veloppement d’armes l√©tales massives. Mais c’est le destin des Civilisations : plus de pouvoir, plus de risques mais plus de r√©compenses et de retomb√©es pour l’ensemble de l’Humanit√©.

PS2: Article originel écrit en Anglais

PS3. Une illustration moderne. Quel développement technologique serions-nous en train de louper ?

Pour mieux illustrer le probl√®me des occasions manqu√©es pour une civilisation, nous pouvons utiliser l’invention du courant continu. Il n’a pas √©t√© d√©couvert par Edison mais par le physicien italien Alessandro Volta en 1800. Mais Edison a fait le choix de cette technologie pour produire de l’√©lectricit√©. Nikola TESLA a fait le choix inverse avec le courant alternatif. Le but ici n’est pas de d√©crire la comp√©tition et la lutte qui a eu lieu entre ces deux g√©nies. C’est d√©j√† fait dans de nombreux posts et livres. L’id√©e est donc de reconna√ģtre que le courant alternatif a gagn√© le combat technologique et financier. L’√©lectricit√© est principalement produite et consomm√©e sous forme de courant alternatif. Car le courant continu avait une terrible faiblesse. Au contraire du courant alternatif, il ne peut pas √™tre distribu√© sur de longues, voire moyennes distances. Sa tension ne peut pas √™tre augment√©e ou diminu√©e par un transformateur. Mais si cette faiblesse cachait √† nos yeux une force insoup√ßonn√©e et en tout cas inconnue ? Une force inconnue qui permettrait √† chacun d’entre nous, dans sa maison, de cr√©er par son propre √©quipement (abordable) son √©lectricit√© ? Dans ce cas, la limitation de la capacit√© de tension transport√©e √† courte distance ne serait PAS un probl√®me du tout ! Ainsi, peut-√™tre qu’en n’ayant pas besoin d’utiliser un transformateur, nous pourrions d√©couvrir de nouvelles fa√ßons de produire de l’√©lectricit√© √† tr√®s bas co√Ľt, de fa√ßon autonome et uniquement pour nos besoins domestiques, y compris la recharge des voitures √©lectriques. Un exemple (d√©couvert apr√®s la r√©daction de l’article) d’une nouvelle approche (page disparue) de l’√©lectricit√© en courant continu est r√©alis√©e par cette soci√©t√©. Et il y a √©galement cet appel √† projet, d√©couvert apr√®s la r√©alisation de l’article et de la vid√©o, pour d√©velopper l’usage du courant continu. Cela prouve que de nouvelles approches peuvent √™tre r√©alis√©es sur ce concept.

Ne laissons donc pas notre civilisation perdre encore 1 600 ans !

À vos marques, préparez-vous, apportez vos idées brillantes pour nous tous !

Edison en 1922 √† l’√Ęge de 75 ans. Wikipedia

Philippe AGRIPNIDIS

Co-Cr√©ateur de Biens COOP√ČRACTIFS

Les Biens COOP√ČRACTIFS sont une nouvelle forme d’organisation sociale et √©conomique. ALPHARIS, la Manufacture des Biens Coop√©ractifs, est d√©di√©e √† l’imagination, l’assistance, la conception, la mise en Ňďuvre et la diffusion de cette nouvelle forme d’organisation √©conomique et sociale pour la cr√©ation de produits, services et inventions.



use-reusable@LinaVeresk

Les ressources de la Terre sont des Biens Communs ! Nous devons recycler √† l’infini chaque gramme et millim√®tre.

Ce n’est que si nous produisons des objets qui sont recyclables √† l’infini et √† volont√© et qui fonctionnent par des √©nergies renouvelables, quel que soit leur type, que nous pourrons garantir √† notre g√©n√©ration et √† celles qui vont suivre, le niveau de vie d’une Civilisation d√©velopp√©e et ma√ģtris√©e.

balance sheet @RyanL

Un nouveau Bien COMMUN de pilotage économique : Un vrai Grand Livre de Comptabilité Nationale Numérique pour enregistrer tous les mouvements économiques entre Entreprises et assimilées.

Ce Grand Livre National enregistre sous la forme classique de la Comptabilit√© (double √©criture, entr√©es-sorties, nomenclature des charges et produits) TOUS les mouvements de paiement, versement, r√©mun√©ration, entre des Entreprises du pays ou Assimil√©s, que ce soit dans le pays ou √† l’ext√©rieur.
Cet enregistrement se fait sous le contr√īle de l’√Čtat (Organisme public ou assimil√©) ou directement par l’√Čtat (minist√®re de l’√Čconomie par exemple)

Magic Margin @dbencheci

La MARGE ! L’√©l√©ment √Čconomique Central de toutes les Th√©ories dont on parle tr√®s peu …mais qui vu sous de nouveaux angles peut tout changer!

Il est n√©cessaire, pour piloter la Civilisation sur les valeurs que nous choisissons maintenant (Respect de l’Humain, de la Nature, etc ..) d’int√©grer dans les Comptabilit√©s actuelles ou futures, des Nouvelles MARGES qui ne soient pas que Mon√©taires (Voir point 2) mais aussi qui ne soient pas limit√©es √† la phase de cr√©ation du Produit/Service.