A person carrying a lot of cash by Rawpixel

L’augmentation du nombre de Milliardaires est elle significative ou une illusion ? Autrement dit, le néo libéralisme quelle efficacité ?

Un des indicateurs de création de richesse, et de plus grand partage, et d’efficacité du néo-libéralisme pourrait être l’augmentation du nombre de Milliardaires sur Terre. Si l’on regarde l’évolution depuis les années 2 000  de ce nombre de Milliardaires entre l’an 2000 et la fin 2018, on note un passage de 470 à 2 208. Soit un coefficient multiplicateur de 4,70. Quelle efficacité du néo-libéralisme ! Quelle meilleure preuve de sa puissance, si ce n’est de sa supériorité indéniable, de cette idéologie, qui en moins de 20 ans, malgré les crises du 11 septembre 2001 et la crise financière de 2007-2008 a multiplié par un facteur de plus de 4 ce nombre de Milliardaires sur Terre !
C’est vraiment un résultat formidable que ce facteur d’augmentation de 4,7.

Bien évidemment, il faut aussi prendre en compte l’évolution de la Population Mondiale pendant ce temps. Il est vrai que, mécaniquement, si la population évolue, le nombre de milliardaires évolue également. Donc en prenant en compte l’évolution de la population et en la rapportant au facteur de multiplication des Milliardaires, on obtiendra la juste pondération de ce facteur. Et on démontrera l’efficacité, certes un tout petit peu moins flagrante, du néo-libéralisme. Mais il faut être fair-play et prendre en compte ce critère. On obtient, en se basant sur les données de Wikipedia pour l’an 2000 et d’autres sources pour 2018, un passage de 6 126 622 000 habitants à 7 637 000 000. Soit un multiplicateur de 1,25. Cela pondère un peu l’augmentation du nombre de Milliardaires, mais l’efficacité globale du néo-libéralisme est toujours là.

Population Mondiale.

C’est vrai aussi, qu’il faut également prendre en compte le taux d’inflation moyen mondial pour la période concernée. Si vous êtes multi millionnaire une année avec 999 millions de € ou $, une inflation, même de 1%, vous fait passer mécaniquement à la catégorie de Milliardaires avec 1 009 000 000 [on ne compte pas les centaines de milliers d’Euros ou Dollars quand on est Milliardaires. C’est très vulgaire !]. Il faut ainsi prendre en compte ce mécanisme d’augmentation naturelle des richesses. Ce ne sera pas Fair-Play de ne pas l’intégrer.

On a ici quelques chiffres disponibles sur les 10 dernières années. Mais un graphique de la Banque Mondiale est plus approprié.

Remerciements à la Banque Mondiale qui maintient l’esprit de partage d’Internet du début.

L’Inflation cumulée, calculée avec les données ci-dessus de la Banque Mondiale, est d’un facteur de 1,8 entre 2000 et 2018. Ah oui, quand même .. Bon du coup cela écorne à nouveau un peu le rendement, prestigieux, du départ de 4,7. Mais il y a toujours un facteur positif de création.

C’est vrai aussi que du côté monétaire, en plus de l’inflation, il y a l’augmentation de la Masse Monétaire. Prenons la masse M3, l’ensemble des liquidités. Si elle augmente, mécaniquement par ruissellement et gonflement, il y aura automatiquement plus de Milliardaires sans que les bienfaits du néo-libéralisme y soit pour quoi que ce soit [quoique nous verrons ceci plus tard ..). Pour être Fair-Play, il faut prendre en compte aussi ce facteur. Bizarrement, il n’y a pas de chiffres agrégés sur le site de la Banque Mondiale pour l’augmentation de la M3 Mondiale sur les 20 dernières années.


Remerciements à la Banque Mondiale qui maintient l’esprit de partage d’Internet du début.

Admettons que cela ne soit pas pertinent au niveau mondial (quoique ..) et prenons l’augmentation pour les USA (d’autres indicateurs sur M0 et M2 sont disponibles ici en partie. On est sur les mêmes taux d’augmentation). À part l’année 2010, conséquences de la crise financière obligent, qui a vu un recul de -2,741% de M3, on a souvent des augmentations significatives de 4% et plus par an [Politique de Quantitative Easing oblige que l’on peut traduire par « Créons de la Monnaie de Singe basée sur rien de tangible et sur un malentendu ça peut passer. Et de toute manière on n’a pas d’autres choix, donc on arrose un max] ». Augmentations qui une fois cumulée font un facteur de 2,88 ! Ah oui, çà commence à faire non ? … Ça mange un peu le facteur de 4,7 d’accroissement. Car si on distribue de l’argent, avec de faibles taux d’intérêt de remboursement, inférieurs à l’inflation d’ailleurs (ce qui n’est pas rien comme choix financier], on a forcément des Milliardaires qui « poussent ». Imaginons que l’on donne à chaque personne de la Terre un million de € ou $ en prêt bancaire avec des taux de remboursement très très faibles, on aura mécaniquement, un plus grand nombre de millionnaires. Certains vont gagner de l’argent, certains vont en perdre, certains vont juste pouvoir rembourser le million, mais forcément on aura statistiquement plus de Millionnaires. Et bien ce même type de phénomène est arrivé pour les Milliardaires ! Et par un facteur de 2,7!

Récapitulons maintenant les éléments de pondération dont nous nous sommes servis pour déterminer la véritable performance du facteur de 4,7 de créations de Milliardaires :
– Population Mondiale : Facteur de 1,25.
– Inflation Mondiale : 1,8
– Augmentation de la masse monétaire aux USA : 2,88.

Or, en récapitulant et en alignant ces éléments on a tout de suite la compréhension qu’ils existent en même temps. De l’an 2000 à fin 2018. Et que ces existences simultanées nous amènent à réaliser que leurs effets de pondération sont à CUMULER ENTRE EUX ! Il y a, en même temps [très France de la fin des années 2010 cette expression ..] , une augmentation de la Population Mondiale, de l’Inflation et de l’accroissement de la Masse Monétaire. Ces 3 effets se combinent et se multiplient entre eux.
Ce qui nous donne : 1,25 x 1,8 x 2,88 = 6,3 !

Ah ben c’est ballot çà ! En prenant en compte tous les facteurs qui gonflent artificiellement le nombre de Milliardaires sur Terre on s’aperçoit que la multiplication de leur nombre, 4,7 est, très, largement inférieur à ce que l’on a mécaniquement avec les 3 éléments cités au-dessus.
Plus çà, va et plus on a des rendements dégressifs de Production de Milliardaires ! [Mais çà Marx nous avait bien prévenus que c’est une tendance de fond du Capitalisme !]. La sous-performance est d’un facteur de 1,6 (6,3 – 4,7). La création de Milliardaires sur Terre est 60% moins efficace qu’elle devrait être avec les éléments qui créent mécaniquement cette augmentation.

Alors, finalement, ce néo-libéralisme serait-il moins efficace et pertinent que ce que certaines personnes nous disent ou prétendent ? Parce que s’il n’y a même plus l’excuse d’une soi-disant efficacité de création de Milliardaires et de récompense, juste, des efforts faits, à quoi sert cette idéologie ? On a du gaspillage, du pillage de ressources prises aux générations Futures, de la pollution, du stress des travailleurs, de l’inefficacité, des injustices, d’accaparement des efforts des uns, de la financiarisation à outrance, des produits obsolètes en quelques mois, et j’en passe et pas des meilleures, etc …

Il est ainsi bien temps de passer à une Nouvelle Civilisation et les COMMONS, les Biens collectifs, les « CESTANOUS » :-), y participeront pleinement.

À nous de jouer !


Philippe AGRIPNIDIS

Co-Créateur de Biens COOPÉRACTIFS

Les Biens COOPÉRACTIFS sont une nouvelle forme d’organisation sociale et économique. ALPHARIS, la Manufacture des Biens Coopéractifs, est dédiée à l’imagination, l’assistance, la conception, la mise en œuvre et la diffusion de cette nouvelle forme d’organisation économique et sociale pour la création de produits, services et inventions.


This post is also available in: English (Anglais)