Robot artist with brush in hand looks at the red heart and a blot painted poster by Besjunior

Comment créer des BIENS COOPÉRACTIFS ? Avec 4 ingrédients majeurs. Y compris l’Amour !

Admettons que vous êtes totalement convaincu que les BIENS COOPÉRACTIFS sont un bienfait pour l’Humanité et la Planète (Comme vous avez raison 🙂 !). Vous pouvez donc vous demander si les Biens COMMUNS sont donc bénéfiques, dans une large mesure, pour nous, comment créons-nous les BIENS COOPÉRACTIFS, les Nouveaux COMMUNS du XXIème siècle ?

Avec trois ingrédients humains majeurs, Amour, Connaissance et Patience, et un ingrédient financier majeur, l’investissement !

Nous pouvons trouver ces ingrédients, même l’amour, dans la fabrication de l’Internet, qui est un nouveau grand Bien COMMUN (Numérique). oui même l’Amour. Le besoin de Connaissance, pour la recherche technique, est évidente. la Patience un peu moins. Nous voulons, à notre époque, un retour immédiat. Nous ne planifions pas de recherches sur les 50 prochaines années. Et encore moins au siècle prochain. La patience est donc parfois perdue de vue dans les ingrédients dont nous avons besoin. Mais l’Amour est encore plus à peine vu ou reconnu comme un ingrédient. Oui, l’Amour. Parce que c’était l’Amour qui a permis la création d’Internet. Amour de la Science, Amour de la Connaissance, Amour de l’évolution humaine, Amour du travail pour les autres, Amour des défis techniques et intellectuels. L’Amour est un moteur pour la création des Biens COMMUNS.

L’autre ingrédient est d’ordre financier. La création de nouveaux BIENS COOPÉRACTIFS  est incroyablement fructueuse ! Ça en vaut vraiment la peine. Quand vous réalisez les avantages pour la communauté, les gens, les individus, vous savez que les BIENS COOPÉRACTIFS valent la peine d’essayer de les mettre en place. Mais pour en créer un, il faut du temps. Du temps donné aux gens pour faire des recherches élaborées, de tester, de modifier, de changer, de chercher à nouveau, de faire de nouveaux tests, de faire des corrections, et ainsi de suite. Ce Temps implique de l’argent. Un peu d’argent.

Comme dans l’INTERNET et le système GPS. L’argent a été dépensé, disons plutôt, investi, par les Administrations américaines, y compris, et surtout, l’armée, pour pouvoir avoir du temps de cerveau disponible d’ingénieurs, de chercheurs, d’inventeurs, et même parfois des gens un peu “fous” et en-dehors des normes sociales de l’époque. Qui aurait pu prédire le potentiel et les avantages d’Internet ? Et personne ne l’a fait !

Une société (AMAZON) opérant sur Internet vaut maintenant (Mars 2019) plus de 1 000 milliards à la Bourse ! L’Internet est maintenant partout, pour tout type d’action, pour (presque) tout le monde. C’est la nouvelle route commune de la Planète, potentiellement accessible à tous ses habitants.
En utilisant les 4 principaux ingrédients énumérés ci-dessus, nous pouvons créer de nouveaux BIENS COOPÉRACTIFS.  Certains seraient, bien sûr, moins fructueux que l’Internet. Certains aussi fructueux qu’Internet l’est. Alors organisons-nous pour mettre en place, créer, développer et diffuser les Nouveaux Biens COMMUNS, les BIENS COOPÉRACTIFS !

P.S 1. Nous parlons ici de façon générique du concept d’Internet. Pas de certains de ses mauvaises utilisations ou détournements. L’INTERNET nous apportera plus de créativité, de prospérité et de connaissances dès que nous saurons mieux l’utiliser.


Initié le 20 Mars 2019.


Philippe AGRIPNIDIS

Co-Créateur de Biens COOPÉRACTIFS

Les Biens COOPÉRACTIFS sont une nouvelle forme d’organisation sociale et économique. ALPHARIS, la Manufacture des Biens Coopéractifs, est dédiée à l’imagination, l’assistance, la conception, la mise en œuvre et la diffusion de cette nouvelle forme d’organisation économique et sociale pour la création de produits, services et inventions.


This post is also available in: English (Anglais)

Tags: No tags